S6 – De l’instinct à l’homme augmenté ou l’épopée de la Data à travers les âges

Publié par

Saison 6 – de la Libération à Internet

Résumé des saisons précédentes

Si vous voulez commencer par le début pour la saison 1 c’est ici !

Récapitulons – pour la saison 5 c’est ici – cette première moitié de siècle a été une succession de crises, d’avancées sociales et de grandes violences. Comme souvent dans les contextes de désordre et de chaos, le progrès a fait son chemin. Nous sortons épuisés de cette période mais avec cette fois la ferme intention de construire un monde meilleur. Nous croyons en l’avenir et le prouvons avec le baby boom !

E1 : la course à la miniaturisation

L’électronique permet de maîtriser l’électricité pour le traitement, la transmission et le stockage d’informations. L’invention des transistors, par les laboratoires Bell, sonne le glas des colossaux ordinateurs à tubes, qui deviendront les premiers dinosaures de l’informatique. Cette invention siffle aussi le début de la course à la miniaturisation à tout prix. Les imposants postes de radio en acajou, qui trônaient au centre du salon, sont peu à peu remplacés par des modèle plus petits et plus mobiles. Ces nouveaux postes, appelés par analogie « transistors », permettent à chacun d’écouter la radio où bon lui semble ! C’est la découverte de la mobilité qui va bien avec l’arrivée de l’automobile ! L’architecture des ordinateurs va se transformer à la vitesse de la mise en marché de modèles de transistors de plus en plus petits, intégrés par des circuits qui vont passer de la connexion d’une dizaine de transistors à plus d’un million en à peine deux décennies !

E2 : l’Espace ce nouvel eldorado

Nous avons prospecté et ouvert à peu près tous les chemins pour échanger nos informations : par terre, par mer et par air. Le lancement des premiers « Spoutnik » ouvre l’aventure de la conquête de l’Espace. Qu’il soit d’orbite géostationnaire ou polaire, d’orbite basse, moyenne ou haute, le satellite devient un photographe hors pair pour nous offrir de nouvelles données sur notre planète. Les projections Mercatore sont dépassées. D’usage scientifique notamment pour l’observation des phénomènes météorologiques, le satellite devient rapidement un outil d’espionnage militaire puis un instrument de profit commercial avec les premiers projets de télécommunication.

E3 : les premiers pas du net

Alors que la puissance montante des ordinateurs fait naître le concept des centres de calcul, l’idée a rapidement germé de les interconnecter pour que les échanges s’accélèrent. Le maillage est resté de portée limitée à quelques ordinateurs répartis sur des distances modestes jusqu’à l’arrivée du modem et de la conception des protocoles réseaux qui permettent d’étendre les capacités de connexion. Le réseau ARPANET est né aux Etats-Unis ! D’initiative militaire, il va s’étendre à des usages pour la recherche avec la première liaison grande distance entre les universités de Californie et du Massachussetts. L’ordinateur ainsi connecté fait désormais partie d’un vaste réseau qui ne demande qu’à prospérer…

E4 : un rayon lumineux plein de ressources

La vitesse d’échange de l’information est cruciale. Depuis des siècles nous cherchons sans relâche à nous améliorer sur ce point mais il nous manque l’invention qui permettra d’utiliser la puissance de la lumière. La création du laser met à notre disposition un véritable couteau suisse aux multiples applications dans la médecine, la métrologie, le guidage, le divertissement, etc… Ses capacités fantastiques pour transporter de l’information ouvrent la perspective d’atteindre la vitesse de la lumière pour nos échanges !

E5 : quand la donnée devient Data

La donnée est la matière première de l’information. Sous forme de chaînes de ‘0’ et de ‘1’, incompréhensibles pour le commun des mortels, elle est traitée dans les mémoires d’ordinateurs, transportée dans les réseaux, stockée sur des support en transformation continue : disques, bandes magnétiques, disquettes, disques lasers, cdrom. Ces chaînes binaires pourtant très rudimentaires dans leur expression permettent de représenter des textes, de la musique, des images, etc… Elles sont l’expression numérique de l’information qu’elles représentent. Par exemple, si la donnée est une image, la représentation binaire de cette image traitée par un programme de traitement de l’image permettra de restituer une copie fidèle de cette image. La donnée (image) devient la Data (sa représentation binaire).

E6 : un petit pas pour l’Homme…

Notre désir de découverte a poussé nos ancêtres préhistoriques à sortir de leurs territoires de confort, les Viking et plus tard Christophe Colomb ont découvert l’Amérique. Ce 21 juillet 1969 une nouvelle étape est franchie. L’Homme marche sur la lune et ouvre l’espoir que demain nous pourrons vivre sur de nouvelles planètes. Le chemin est encore long. Nous ne sommes qu’à l’aube de ce nouveau potentiel de développement de notre vie. Il nous faudra accumuler de nombreuses données, trouver de nouveaux modèles, acquérir de nouveaux savoirs et de nouvelles technologies avant d’espérer voir des populations entières migrer vers ces nouveaux pays.

E7 : psychologie appliquée

Le XXème siècle est aussi le siècle de l’émergence de la psychologie. L’observation de la nature ou de notre corps ne nous suffit plus. Avec cette nouvelle science, nous voulons percer le secret de notre cerveau et des règles qui régissent nos actions et réactions. La Programmation Neuro-Linguistique est une méthode pratique qui modélise les processus comportementaux. Cette initiative ouvre la porte à des applications dans le domaine du marketing ou du management. Des données, encore des données et toujours des données à analyser pour nous rendre plus prévoyants et dans une certaine mesure nous mettre dans des cases – en marketing on parle de segments. C’est assez efficace mais (heureusement) ça ne marche pas toujours.

E8 : de drôle de cartes

La miniaturisation et les circuits imprimés donnent naissance à un nouvel objet de notre quotidien. Un rectangle de quelques centimètres de côté et moins d’un millimètre d’épaisseur, portant au moins un circuit intégré capable de contenir de l’information qui va trouver des domaines applications quasi illimités. Le plus connu de tous est bien sûr la carte bancaire devenue l’un des moyens de paiement les plus utilisés. La carte à puce démontre que la combinaison : fiabilité du support d’information + facilité d’usage + mobilité permet l’adoption rapide par la majorité d’entre nous.

E9 : la maison territoire de conquête technologique

Que de transformations dans notre paysage domestique ! L’électricité, l’eau courante, le tout à l’égout, le chauffage central avaient déjà sérieusement bousculés les fondamentaux qui organisaient la distribution des pièces de nos maisons. Les dernières décennies de ce XXème siècle ont vu l’irruption de nouveaux appareils pour nous projeter dans une société des loisirs et de l’information. Après la radio et la télévision, débarquent dans nos salons le téléphone, les consoles de jeux et les ordinateurs personnels. La conquête technologique de notre intimité ne fait que commencer. Pour le meilleur ou pour le pire ? Ce sera à nous de décider…

E10 : le son mythique

Impossible de se rappeler, sans une certaine émotion, les premières heures passées sur internet. Nous sommes tous devant une incroyable page blanche où tout doit s’écrire. Nous commençons timidement par échanger des messages, participer à des groupes de discussion. Quelques premiers sites thématiques se mettent, non sans difficultés, en place. L’idée de sites marchands émerge évidemment rapidement. Les premiers sites de recherche arrivent pour nous aider à nous retrouver sur la toile : alta-vista, Lycos, Google (déjà), Yahoo… Tout cela est encore très artisanal mais les attentes et l’enthousiasme sont très forts. Les bases du prochain millénaire sont jetées. Il sera digital ! Avant de tourner la page du XXème siècle, chacun aura plaisir à retrouver le son mythique du modem 56 K qui a bercé nos oreilles d’internautes ! Ecoutez ce doux sifflement quand nos flots de données passent sur la ligne !

Pour la saison 7 finale – c’est ici

Mentions

Si vous avez aimé faites-le savoir en partageant ce billet. N’hésitez pas également à livrer vos commentaires et vos expériences.

Si vous voulez accéder à mes autres billets c’est ici

Si vous ne voulez pas manquer les prochains articles : demandez à être enregistré à mon blog

Crédit photo : le premier ordinateur personnel sur histoire des TIC

© Ecrit par Jean Méance en octobre 2019

Mes 5 derniers billets :

4 commentaires

  1. Ce fameux bruit… Je me rappelle de mon premier ordinateur un Oric 1, bidouillage sur un vieux lecteur cassette pour enregistrer mes premiers programmes en Basic.Bidouillage d’un boitier pour le brancher sur la TV (pas de péritel donc fabriquer convertisseur le signal PAL/SECAM un truc du genre) Enfin c’était oui la pré-histoire du PC.

    Aimé par 1 personne

    1. Dans la revue l’Ordinateur Individuel était écrit à propos de l’Oric 1 (de mémoire) : « amoureux du fil cet ordinateur est pour vous ! » – j’en avait eu un en prêt et en effet il y avait un beau plat de spaghettis à gérer – l’arrivée de l’Amiga a tué ces premières machines !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.