Janis Joplin – 1Lp1Track

Publié par

Si vous êtes pressé-e, découvrez Janis Joplin en moins de 10′

Série #1Lp1Track – la discographie de Janis Joplin en vidéo de moins de 10′

Accès à la playlist 1Lp1Track complète de Janis Joplin

Pour YouTube – cliquez ici

Janis Joplin, Pearl pour les intimes, est l’un des personnages iconiques des années hippies, règne du Flower Power. Pourtant rien ne la prédisposait à devenir une star du moment. Issue de l’Amérique profonde, blanche et plutôt conservatrice, dotée d’un look à la plastique plutôt rude, Janis Joplin va devenir le symbole de la femme émancipée, celle qui ose s’aventurer dans un blues rock au parfum de soul où sa voix ne craint pas d’exposer son métissage (écouter « Try » pour s’en convaincre).

Janis Joplin a commencé par être la chanteuse faire-valoir d’un groupe au nom impossible : Big Brother & The Holding Company. Deux albums plus tard et quelques tubes comme « Down On Me » qui ouvre la playlist, « Pieces Of My Heart », le très blues « Summertime » en version live ou encore « Co co » ou « Turtle Blues », Janis Joplin s’émancipe et devient la patronne qui se fait accompagner.

Elle a bien raison car elle va sortir les titres devenus des standards hors d’âge : « Try » déjà cité, le méga slow « Maybe » et le percutant « Move Over ». J’ajoute l’amusant « Mercedes Benz », sorte de gospel sous forme de prière pour ne pas dire supplique des oubliés du dieu consumériste !

La voix bluesy caractéristique de Janis Joplin étale toutes ses facettes sur la playlist 1Lp1Track qui ne contient que 4 albums originaux en studio ! Le reste est constitué de compilations ou de live dont celui de Woodstock.

Peu d’albums car à fumer et à boire la vie par les deux bouts, Janis Joplin a gagné le droit sinistre d’appartenir au club fermé des 27 quelques semaines à peine avant un autre membre illustre Jimi Hendrix.

Janis Joplin, au delà de son talent de chanteuse, a beaucoup inspiré les militantes de la libération de la femme dans le rock et de la libération de la femme tout court. Avec Joan Baez ou Grace Slick de Jefferson Airplane, Janis Joplin a tracé la voie et la voix de chanteuses en herbe.

Cette playlist est vraiment l’occasion de retrouver l’ambiance de la fin des années 60, début des années 70 quand San Francisco est devenu quelques temps le centre du monde artistique.

#1Lp1Track

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.