Téléphone – 1Lp1Track

Publié par

Si vous êtes pressé-e, découvrez Téléphone en moins de 10′

Série #1Lp1Track – la discographie de Téléphone en vidéo de moins de 10′

Accès à la playlist 1Lp1Track complète de Téléphone

Pour YouTube – cliquez ici

Téléphone est, avec Trust, le groupe qui a sorti le rock français de son complexe du corne-flakes (comme le chante M). Ce rock français, cantonné à quelques fans et quelques experts, va (enfin) atteindre un public plus large.

Le génie de Téléphone, et surtout des deux leaders Jean-Louis Aubert et Louis Bertignac, est de réussir (enfin) à chanter des textes en français sans que le résultat semble ridicule. Toute une génération l’attendait à une époque où nous parlions tous l’anglais comme une vache espagnole. Le français et le rock se sont enfin trouvé ! Merci quand même aux pionniers : les yéyés, Eddy Mitchell, Au bonheur des dames, les Martins Circus, Ange… tous ont posé une pierre à l’édifice !

L’autre originalité du groupe est d’avoir intégré à la basse une femme, Corine, dans un monde il faut bien le dire très macho…

Les deux premiers albums sont des pierres brutes et probablement les plus authentiques du groupe. Le très rock « Hygiaphone » ouvre le bal et le déjà méga tube « La bombe humaine » marquent ces premiers pas. De cette époque, on retrouvera dans les best of et les live : le flippant « Flipper », le désolant « Faits divers » et le très parisien « Métro ».

Même si les paroles ont encore des accents du malaise adolescent, elles restent suffisamment profondes pour toucher le public. A partir du troisième album, le succès arrivant, le show-business fait son œuvre et la production est un peu plus léchée. Téléphone devient moins rock et plus pop. Les tubes s’enchainent et passent à la radio comme « Argent trop cher », la fable contemporaine « Cendrillon », « ça c’est vraiment toi ».

Avec « Le Jour s’est levé », Téléphone démontre qu’il est aussi capable de faire de la chanson douce et sirupeuse, signe d’un ramollissement que « Electric cité » ne sauvera pas.

Après 10 ans, le groupe qui hésite sur la ligne entre pop et rock, se sépare. Jean-Louis Aubert d’un côté, Louis Bertignac, Corine Marienneau et Richard Kolinka de l’autre pour des carrières respectives que vous retrouverez dans la collection 1Lp1Track.

Alors que les fans espéraient une reformation du groupe, une tournée unique sous le nom « Les Insus » a répondu à cette attente même s’il s’agissait surtout de réchauffer une vieille gamelle. Mais quand la recette est bonne pourquoi s’en priver !

#1Lp1Track

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.