Tina Turner – 1Lp1Track

Publié par

Si vous êtes pressé-e, découvrez Tina Turner en moins de 10′

Série #1Lp1Track – la discographie de Tina Turner en vidéo de moins de 10′

Accès à la playlist 1Lp1Track complète de Tina Turner

Pour YouTube – cliquez ici

Après presque 20 ans de chemin partagé avec son mari Ike, avec lequelle elle formait le couple RnB phare des années 60/70 (voir Ike & Tina Turner), Tina Turner va vivre une transformation unique qui part de l’artiste abandonnée, l’épouse maltraitée pour finir en grande reine de la Pop-Rock.

Sa carrière solo a quand même du mal à décoller. Son look sexy, sa voix, son énergie, sa générosité sur scène ne sont pas suffisants pour attirer l’intérêt du public. Son apparition dans la comédie musicale « Tommy » écrite par les Who annonce quand même la formule qui va finir par fonctionner : son mariage artistique avec les meilleurs auteurs compositeurs de la scène rock et hard fm.

« The Bitch is Back » d’Elton John, issu du premier album affranchi de l’influence de Ike, annonce clairement que Tina prend son indépendance. L’album suivant, très disco funk de l’époque avec « Backstabber » fait plutôt fausse route sur un marché saturé.

Mais à 45 ans, Tina Turner n’abandonne pas. Elle part en Angleterre et sort l’album « Private Dancer » qui va réellement lancer sa carrière solo avec une bonne poignée de tubes planétaires comme « Let’s Stay Together » ou « What’s Love Got To Do With It ».

Elle confirme, avec l’album suivant, qu’elle a trouvé l’environnement artistique qui lui va comme un gant : un mélange savant entre le son « métallique » du hard fm, du rythme funky et de sa voix qui tient l’ensemble en respect. « Back Where You Started » produit avec Bryan Adams rappelle que Tina est aussi très à l’aise pour collaborer avec toute sorte d’artistes comme Eros Ramazzoti sur « Cose Della Vita ».

A partir de là, la playlist 1Lp1track de Tina se transforme en une collection de tubes. De la performance live de la reprise de « Addicted To Love » de Robert Palmer à « Missing You » en passant par les deux incontournables « The Best », morceau sur lequel tout le monde est passé sauf le métro et le Jamesbondien « Golden Eye ».

Comme souvent pour les artistes qui sont principalement des interpètes, Tina Turner donne toujours l’impression de chanter pour la dernière fois quand elle est sur scène ! Chaque tube est une marche qui a conduit Tina Turner au sommet de la Pop pour devenir la reine incontestée. La trajectoire de Tina Turner est aussi celle d’une femme libérée de l’emprise artistique et psychologique de son mari. Parfois la libération de la femme passe part le meurtre de son pygmalion.


Chaque semaine retrouvez ma playlist #1Lp1Track pourdécouvrir ou redécouvrir des groupes ou des artistes français et étrangers. Ce ne sont pas de classiques « Best of » mais une revue complète de la production artistique en sélectionnant pour chaque album (=1Lp), un titre (=1Track). Cela vous permet de revoir le parcours créatif et l’évolution musicale de ces différents artistes. Si vous voulez suivre les nouveaux artistes disponibles –> C’est ici !

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.