The Who – 1Lp1Track

Publié par

Si vous êtes pressé-e, découvrez The Who en moins de 10′

Série #1Lp1Track – la discographie de The Who en vidéo de moins de 10′

Accès à la playlist 1Lp1Track complète de The Who

Accéder à la playlist 1Lp1Track sur YouTube

The Who est l’un des groupes les plus mythiques des années 70. A la base quatre types, chacun génial dans son domaine à commencer par Peter Townsend à la guitare avec ses moulinets en guise d’accord, le charismatique et sexy Roger Daltrey au chant, John Entwistle qui démontre que la basse peut aussi être subtile et complexe dans le rock et enfin Keith Moon le batteur fantasque et dynamiteur de fûts.

The Who a un contenu politique, est le porte drapeau de toute une génération en soif de changement dans les années 60. Il va réussir le paradoxe d’être considéré comme un inspirateur du mouvement Punk qui d’une certaine façon le ringardisera. L’arroseur arrosé quoi.

Les trois premiers albums ancrent le groupe dans son époque avec le titre emblématique « My Génération » mais aussi « Substitute », « I Can See For Miles » ou « The Kids Are Alrigth ».

« Boris The Spider » est une construction originale qui annonce que les Who ne resteront pas dans le cadre. Et en effet leur premier opéra rock « Tommy » est un succès planétaire avec des titres comme « Pinball Wizzard ».

Puis les Who sortent l’album d’anthologie « Who’s next ». Encore un indispensable dans votre discothèque avec « Won’t Get Fooled Again » repris dans le générique de la série Les Experts et « Baba O’Riley » qui clôture la playlist.

Après cet album plus rien ne sera comme avant, le second opéra rock « Quadrophenia » est un échec malgré des titres fabuleux comme « The Real Me » (ligne de basse magique). Le groupe prend un virage plus pop-rock avec «Squeeze Box », « You Better You Bet » ou le radiophonique « Who Are You » au refrain entêtant.

Les Who tenteront même de mettre de l’électro-groove dans leur recette (écouter « Eminence Front ») mais la mort de Keith Moon a quand même un impact sur l’âme créatrice du groupe qui disparaît des radars pendant 24 ans avant de ressortir deux nouveaux albums dont le dernier « WHO » est surprenant d’énergie et intéressant (écouter « Ball In Chain »).

Les Who ne cassent plus leur matos sur scène mais ils réussissent à entretenir une petite flamme allumée au cœur de la génération Woodstock.

#1Lp1Track

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.