S4 – De l’instinct à l’homme augmenté ou l’épopée de la Data à travers les âges

Publié par

Saison 4 – de la Révolution à la tour Eiffel

Résumé des saisons précédentes

Récapitulons – pour la saison 3 c’est ici – Il est bien loin le temps où nous ne comptions que sur notre instinct. La Science a pris son envol en ce siècle des lumières. Elle modifie notre vision du monde en la rendant plus globale. Notre obsession d’appliquer une mesure aux choses qui nous entourent fait avancer les théories dans tous les domaines. Les cerveaux se regroupent en écoles et académies. La Révolution qui ne dit pas encore son nom, la Révolution industrielle, est en marche et tout s’accélère…

E1 : quand l’information commence à voyager toute seule

Bien sûr cela fait un moment que l’information circule et voyage mais elle le fait sur des supports lourds et contraignants comme les livres ou des supports légers comme pour les messages laconiques portés par des pigeons voyageurs. L’idée de communiquer par des signaux à distance n’est pas nouvelle mais l’invention du sémaphore visuel (ou optique) est une nouvelle avancée qui accélère la vitesse de transmission des données (32 minutes pour un message complet Paris-Lille !). Son langage associé permet d’adresser toutes les lettres de l’alphabet, tous les nombres de 1 à 10 et quelques signes. Quelques années après, le procédé du télégraphe, le langage Morse et plus tard les premiers téléphones vont encore améliorer et accélérer les échanges entre nous au quatre coins de la planète. Nous pouvons coordonner et contrôler des activités géographiquement très éloignées.

E2 : vaccin, signal faible et connaissance

Depuis l’antiquité nous avons remarqué que les personnes ayant survécu à des épidémies semblaient immunisées lors des vagues de contamination suivantes. Mais ce n’est qu’à la fin du 18ème qu’un médecin, le Dr Jenner, eu l’idée d’inoculer les germes de la variole pour protéger de futures expositions à cette maladie mortelle. Approche empirique et couronnée de succès. L’observation d’un signal faible – les survivants d’une vague d’épidémie résistaient aux vagues suivantes – combinée à l’idée d’inoculer des germes de la maladie ont permis une avancée majeure des conditions sanitaires des populations. Il faudra attendre plusieurs décennies avec notamment les découvertes de Pasteur, pour interpréter ce signal faible, en maîtriser le phénomène et créer des vaccins pour deux nombreuses maladies.

E3 : la machine à vapeur transforme nos sociétés

Les applications de la machine à vapeur semblent sans limites pour augmenter nos capacités physiques. Plus de force, plus de vitesse, plus d’endurance. Les transports sont en plein bouleversement avec l’arrivée des bateaux à vapeur qui vont remplacer la marine à voile, le train qui va commencer à remplacer les autres moyens de transport terrestre (l’automobile portera plus tard le coup fatal qui remisera diligences et chevaux de poste au musée). La transformation des sociétés est visible partout dans le génie civil, dans l’urbanisation (Paris va être transfiguré par le baron Haussmann), dans l’organisation même du modèle sociale avec l’apparition de nouvelles classes : ouvriers, prolétaires, capitalistes qui s’ajoutent aux classes existantes noblesse, bourgeoisie, artisans et agriculteurs Le monde en plein ébullition danse sur un volcan. Tous ces grands projets exotiques au quatre coins de la planète comme le canal du Suez alimentent le mouvement de colonisation qui va établir de nouvelles porosités entre les connaissances des cultures. Napoléon en avait été le précurseur avec l’expédition des savants en Egypte.

E4 : l’électricité fait la lumière

L’électricité est l’autre star de la révolution industrielle. Vieille comme le monde, les progrès dans les sciences fondamentales des mathématiques et de la physiques, ont permis de modéliser et de maîtriser le fonctionnement des forces électriques et magnétiques. Les applications commencent à se déployer : les premiers moteurs électriques et surtout l’éclairage. Le mariage de l’électricité et de la chimie, orchestré par Volta, va donner naissance à la première pile du même nom. Cette invention va contribuer à augmenter l’autonomie de l’homme nomade que nous devenons en permettant d’apporter la lumière dans les zones les plus désertiques et reculées.

E5 : la donnée va passer sous l’eau

La ligne droite est le chemin le plus court. Les réseaux de sémaphores optiques exploitent justement cette évidence. Sauf que pour relier les continents, cette ligne droite traverse presque toujours une mer ou un océan. C’est un problème quand nos activités sont de plus en plus réparties sur le globe et que la vitesse de transmission de l’information devient un enjeu prépondérant. La découverte des propriétés d’une nouvelle gomme va nous permettre de tirer le premier câble sous-marin entre Douvres et Calais permettant aux bourses de Paris et de Londres de transmettre des messages en moins d’une heure là où il fallait 3 jours auparavant. Les bases sont jetées pour le développement d’un vaste réseau de câbles qui va quadriller mers et océans.

E6 : l’image et le son capturés !

Nous avons compris depuis longtemps l’importance de mesurer et de modéliser les phénomènes qui nous entourent afin de comprendre pour reproduire, améliorer et faire de nous des hommes augmentés : espérance de vie avec l’agriculture, la santé et l’hygiène, force et puissance avec la roue, la voile puis les moteurs, l’intelligence cognitive avec le livre, le développement des sciences et leurs académies. Avec la capture de l’image grâce au procédé photographique et celle du son grâce au phonographe, nous trouvons de nouveaux supports pour enregistrer, stocker et partager. Les deux arts majeurs que sont la musique et la peinture et qui sont, il faut bien le dire, réservés aux plus riches d’entre nous, ces arts vont subir une transformation profonde. Les portraits familiaux qui ornent les murs des châteaux et des grandes maisons bourgeoises ne seront plus réservés au plus aisés. Les œuvres musicales ne seront pas uniquement à la seule destination des mélomanes habitués des salles de spectacles. La science pousse à la démocratisation de la culture.

E7 : la puissance du vrai et du faux

Un mathématicien et philosophe a l’idée de recréer une algèbre binaire qui ne connait que deux valeurs Vrai ou Faux. Avec quelques opérateurs élémentaires simples et des tables de valeurs tirées de la logique en adéquation avec notre bon sens, le système booléen construit les bases de raisonnements sur lesquelles de nombreuses applications scientifiques vont se construire. Nous ne le savons pas encore mais les prémisses de la Data et du Digital viennent d’être posées. Nous allons pouvoir notamment décomposer des situations complexes en problèmes élémentaires plus simples que la logique de Boole nous permettra de combiner. Pour nos raisonnements à venir, le procédé est juste génial !

E8 : compresser l’information

La microscopie n’est pas une invention récente. Pouvoir observer les objets en magnifiant leur aspect par grossissement afin de pouvoir étudier les détails invisibles à l’œil nu est une pratique que nous connaissons. Cette technique va aussi nous permettre de traiter un problème qui émerge avec la quantité d’information de plus en plus volumétrique. Si le stockage des livres commence à pousser les murs des bibliothèques, l’édition quotidienne de journaux et la profusion de cartes pose un vrai problème sur notre capacité à stocker à terme tout ce papier. Les premières microscopies des journaux et des cartes font leur apparition. Le concept de compression de l’information est arrivé !

E9 : domestication des airs

Les transports maritimes et terrestres sont maîtrisés depuis longtemps même si les avancées technologiques récentes apportent de profondes mutations. Aller du point A au point B par terre ou par mer est une question entendue. Par contre quand il s’agit de faire comme l’oiseau, il faut avouer que nos tentatives périlleuses ont un bilan plutôt négatif. Le voyage aérien est encore un rêve jusqu’à l’invention des premiers dirigeables. Ils améliorent fortement les très peu pratiques, car justement ingouvernables, montgolfières. Des lignes commerciales vont se monter, des usages militaires se développer. Le train, les bateaux à vapeur et maintenant les dirigeables réduisent les temps de trajet donnant l’impression que notre terre se rétrécit.

E10 : le tourbillon des expositions universelles

Dans ce bain de culture scientifique où la créativité des chercheurs en sciences fondamentales travaillant dans leur laboratoire est enrichie par les idées d’application d’ingénieurs, souvent entrepreneurs, les expositions universelles sont le moment où chaque pays peut briller et faire valoir sa force et sa puissance. Dans un premier temps cantonnées entre Paris et Londres, elles se sont rapidement organisées aux quatre coins de l’Europe et du monde. Ces événements permettent de marquer des avancées scientifiques majeurs et leurs applications dans tous les domaines comme le téléphone, la classification officielle des vins de bordeaux ou le braille. Ces expositions sont aussi l’occasion de montrer son excellence industrielle et technologique à travers la réalisation d’œuvres architecturales remarquables comme le Crystal Palace ou la Tour Eiffel. Souvent construites pour être temporaires, elles ont été déplacées ou conservées mais rarement détruites. Quand art et technologie font bon ménage le résultat est intemporel. Le 19ème siècle termine groggy de tant d’innovations mais aussi de tant de secousses sociétales. Les systèmes politiques se succèdent à toute vitesse, capitalisme et socialisme sont des idées qui créent une fracture dans la société, et la science souffle un vent continue de changement… Nos capacité sont augmentées, certes, mais cela sera-t-il toujours pour le meilleur ?

Pour la saison 5 c’est ici !

Mentions 

Si vous voulez accéder à mes autres billets c’est ici

Si vous ne voulez pas manquer les prochains articles : demandez à être enregistré à mon blog

Crédit photo : télégraphe – site histoire pour tous

© Ecrit par Jean Méance en juillet 2019

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.