Gong – 1Lp1Track

Publié par

La vidéo découverte en moins de 10′


Accès gratuit à la playlist 1Lp1Track sur votre plateforme préférée

Bienvenue sur la planète Gong ! Créé, suite à un « malentendu » avec les autorités britanniques, par David Allen, interdit de travail , Gong est inclassable ! D’accord il ne manque pas de cases pour tenter de coincer le groupe : rock progressif, space rock, jazz rock mais ça ne rentre pas ! Je trouve que des adjectifs comme expérimental, déjanté, barjot, génial, talentueux, innovant, surprenant… décrivent mieux l’univers musical de Gong. Puisque les anglais n’en veulent pas, c’est en France que Gong prendra racine d’où ce doux mélange de paroles en anglais et en français.

Pour suivre la trajectoire de Gong il faut aussi s’accrocher. Le début est classique Daevid Allen s’entoure de quelques musiciens aussi « décalés » que lui, dont l’incroyable Didier Malherbe (on ne va citer que les acteurs les plus importants car la liste est trop longue – pour creuser se rendre sur Wikipedia). Gong se lance alors dans la construction d’un univers musical sans freins et sans limites. Les américains ont Frank Zappa and the Mothers, en Europe nous avons Gong !

« Blues for Findlay » est une entrée en matière un peu trop consistante mais qui a le mérite de vous plonger de suite dans la couleur du son de Daevid Allen. « Rationnal Anthem » place Gong au rang des groupes « révolutionnaires » mais bon une révolution pacifique, anarchique et utopique et même un peu sarcastique…

« You can’t Kill Me » de l’album « Camembert Electrique  » (vous avez bien lu si si !) ouvre la meilleure période du groupe jusqu’au live « Gong Live » et sa superbe interprétation de « Oily Way ». L’arrivée de musiciens comme Steve Hillage (guitare) ou Pierre Moerlen (Batterie et percussions) a contribué à renforcer le professionnalisme du groupe et la qualité de la production. L’album « Shamal » ( voir le titre éponyme) est le point d’orgue et un bijou entre jazz rock et rock progressif. Mais même si les morceaux sont plus structurés, les textes continuent de supporter des propos lunaires où les théières volent dans l’espace !! A noter au passage que les femmes ont également leur place dans le groupe avec Gilli Smyth au chant ou Mireille Bauer aux percussions (comme Ruth Underwood chez Zappa).

Ensuite le groupe explose en plusieurs ramifications trop complexes à décrire dans ce billet découverte. Il suffit d’écouter la différence entre le « Boring » du Pierre Moerlen’s Gong » et le « Three Tongues : Land of Dog » du Mother Gong de Daevid Allen pour remarquer les axes de rupture entre technique et univers, sens et talent, bref chacun sa route. Pierre Moerlen tentera même sa chance avec le grand public avec le commercial « What Your Name ».

Quoiqu’il en soit, ces différentes projets musicaux tissent une étonnante playlist où vous croiserez un « Disco At The End of The World », du easy listening de salon sur « Wild Child », une ambiance rave party avec « Dog-o-Matic », du free jazz planant et poétique sur « Hands », un chœur negro spiritual sur « Beds ». « Black September » sonne punk quand « Magdelene » part sur de magnifiques envolées au saxophone. Etc, etc…

Je vous avait prévenu Gong est inclassable et dans cette véritable caverne d’Ali Baba chacun trouvera forcément un trésor qu’il emportera précieusement chez lui.

#1Lp1Track



Chaque semaine retrouvez ma playlist #1Lp1Track pourdécouvrir ou redécouvrir des groupes ou des artistes français et étrangers. Ce ne sont pas de classiques « Best of » mais une revue complète de la production artistique en sélectionnant pour chaque album (=1Lp), un titre (=1Track). Cela vous permet de revoir le parcours créatif et l’évolution musicale de ces différents artistes. Si vous voulez suivre les nouveaux artistes disponibles –> C’est ici !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.