Covid-19 : espérons la revanche du « Pourquoi »

Publié par

Le Golden Circle Model est un outil utilisé pour permettre aux entreprises de retrouver le sens de leur mission et donc leur raison d’être. En effet, des études ont montré qu’en général toutes les organisations savent ce qu’elles font ( le « Quoi » ou le « What »), certaines, en générale les plus performantes, comment elles le font (le « Comment » ou le « How ») mais que finalement peu se rappellent pourquoi elles le font (le « Pourquoi » ou le « Why »).

Nous sortirons un jour prochain du confinement. C’est sûr. Reste à savoir quand !

En revanche, ce qui est moins certain est le monde qui nous attend après le confinement. Un monde nouveau ou le même qu’avant ?

La mise en lumière de nos nouveaux héros : corps médical, caissières, livreurs, logisticiens… a le mérite de nous rappeler quelques vérités. Dans un monde tombé sous l’influence prégnante des chiffres et de la course au PIB, quoi qu’il en coûte notamment sur le plan écologique, je fais le vœux que l’épisode Covid-19 marquera la fin du règne du « Quoi » dans les processus de décision.

Besoin d’une illustration ? Comme c’est très tendance, je prends le cas des infirmiers mais il sera facile à chacun de transposer à d’autres Métiers…

Episode 1 : avant le Covid-19, le règne du « Quoi »…

A la question « Quel est le Métier d’un infirmier (ou d’une infirmière) ? »

  • Manpower répond (voir le site) : ‘L’infirmier a pour mission de prodiguer des soins aux patients, de veiller à leur confort et leur bien-être en vue de maintenir ou d’améliorer leur état de santé. Qu’il intervienne en milieu hospitalier ou à domicile en tant que libéral, il agit toujours sur prescription médicale. En lien avec l’équipe médicale, il prépare et distribue les médicaments, change les pansements, effectue les prélèvements sanguins, les injections, mesure la tension et la température, et prodigue les soins d’hygiène. Son rôle consiste également à promouvoir l’éducation et la prévention en matière de santé. Proche des malades, il entretient avec eux et leur entourage une relation de confiance, répond à leurs questions, les rassure avant une opération… L’infirmier assure également la gestion administrative des dossiers : admission, transfert, planning de soins, compte rendu de visite du médecin, sorti.’
  • Un manager retiendra que l’infirmier est un professionnel qui « agit toujours sur prescription médicale. En lien avec l’équipe médicale, il prépare et distribue les médicaments, change les pansements, effectue les prélèvements sanguins, les injections, mesure la tension et la température, et prodigue les soins d’hygiène. » mais aussi qu’il « assure la gestion administrative des dossiers : admission, transfert, planning de soins, compte rendu de visite du médecin, sorti. »
  • et un consultant expert préconisera des ratios, des quotas, des organisations, des procédures, des normes et des contrôles en s’appuyant sur des chiffres issus de différents organismes que souvent il conseille également mais aussi sur différents rapports d’organisations reconnues dans le domaine bien qu’un peu obscures au commun des mortels.
  • quand l’infirmier ou l’infirmière retiendra que « ‘L’infirmier a pour mission de prodiguer des soins aux patients, de veiller à leur confort et leur bien-être en vue de maintenir ou d’améliorer leur état de santé. » mais aussi que « son rôle consiste également à promouvoir l’éducation et la prévention en matière de santé. Proche des malades, il entretient avec eux et leur entourage une relation de confiance, répond à leurs questions, les rassure avant une opération… »

Le manager qui est dans le « Quoi » aidé par le consultant qui est dans le « Comment » vont mettre en place une stratégie d’entreprise construite sur des chiffres et des principes qui, trop souvent, oublient le sens même de la mission. Il ne reste aux infirmiers qu’à s’adapter aux décisions après quelques séances de négociation ouvertes quand tout a été décidé en amont...

Episode 2 : le Covid-19 rebat les cartes

Les modèles excel des managers explosent. Les consultants experts n’ont rien vu venir et surtout ils ne sont pas d’accord entre eux pendant la tempête. La société se rend compte qu’en ce moment critique, elle ne peut compter que sur ceux et celles qui sont en première ligne et le sens de leur mission balaie toute considération de moyens, de procédures et d’organisation. Le Président l’a dit : « Quoi qu’il en coûte ! ».

Episode 3 : après le Covid-19 la revanche du « Pourquoi »

Le sens perdu a été retrouvé. Le Covid-19 et son corollaire, le confinement, montre les limites d’un paradigme qui fait la part belle au « néo management » et à la prégnance des chiffres sur toute autre considération.

A l’heure du passage au nouveau monde de l’après virus, faisons le vœux que l’ensemble des sujets de reprise seront traités à l’aune du « Pourquoi » pour éviter de retourner illico dans le monde d’avant.

Évitons de renvoyer nos héros d’aujourd’hui à de simples lignes dans un tableur…

L’épisode 3 reste à écrire.

Mentions

Si vous voulez accéder à mes autres billets c’est ici.

Si vous ne voulez pas manquer les prochains articles : demandez à être enregistré à mon blog.

Crédit photo : trouvé sur image golden circle

 © Ecrit par Jean Méance en avril 2020

Mes derniers articles :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.