Richard Gotainer – 1Lp1Track

Publié par

Si vous êtes pressé, découvrez Richard Gotainer en moins de 10′

Série #1Lp1Track – la discographie de Richard Gotainer en vidéo de moins de 10′

Accès à la playlist 1Lp1Track complète de Richard Gotainer


Pour YouTube – cliquez ici

Richard Gotainer est-il le roi de la gaudriole de la chanson française ? Possible. Mais réduire son talent à cette étiquette est un raccourci que je ne prendrai pas ! Richard Gotainer occupe une place à mi-chemin entre la chanson réaliste, l’analyse caustique de ses contemporains et la recherche du bon mot qui fait rire.

Quand, au début de sa carrière, Richard Gotainer rencontre Claude Engel (ex Magma devenu pourvoyeur incontournable de mélodies de la variété française), Gotainer rencontre le compositeur idéal des musiques sur lesquelles plaquer ses textes bouillonants et inventifs.

Ouvrons une parenthèse. Richard Gotainer, polyvalent dans l’âme, va faire un tabac dans la publicité. Dans les années 80, personne ne peut passer à travers une pub sonorisée par Richard Gotainer comme celle de « Belle des champs ». Fermons la parenthèse. Et revenons à la playlist 1Lp1Track qui commence par deux albums « Le forgeur de tempo » et « Contes de travioles » qui sont deux pépites oubliées.

Difficile de qualifier le style musical de Richard Gotainer puisqu’il puise partout du rock au mambo, du tcha tcha au disco… Certains diront qu’il mange à tous les rateliers. C’est vrai mais c’est pour mieux nous surprendre avec toujours ce souci de flairer « l’air du temps » et dans son cas il a l’air mais aussi la chanson !

Plusieurs gros tubes, très années 80, se trouvent dans la playlist 1Lp1Track : le premier « Le Mambo du Decalco », le canin « Le Youki », le dansant « Le Sampa » ou le faussement naïf « Primitif ».

Une chanson de Gotainer se lit à plusieurs niveaux. C’est un peu comme une BD d’Astérix, dont il s’inspire d’ailleurs sur l’album « Vive La Gaule » avec une pochette signée Uderzo (voir le titre « Les Baffes »). Le premier niveau c’est le texte avec ses formules ciselées par le publiciste ou ses calembours parfois douteux. Le second niveau, souvent drôle ou cocasse ,c’est le thème ou l’histoire. Le troisième niveau, enfin, souvent caustique, c’est le sens profond.

Un exemple ? « Le Youki » : premier niveau un texte léger et drôle « C’est à qui le Youki qui ? », le second niveau amusant est le thème de la relation passionnée et quasi fililale des priopriétaires avec leur chien, et le troisème niveau enfin est le ridicule, un peu inquiétant, du comportement des gens avec leur animal domestique préféré.

Un autre exemple ? « A Oilpé Nadine ». Le premier niveau part sur un jeu de mot à trois balles très adapté pour ce Raï explosif ; le second niveau raconte l’histoire d’un homme désespéré de ne pouvoir déshabiller sa femme car elle est toujours nue ; le troisième niveau est une réflexion finalement sur la pudeur qui peut être source de désir dans un monde inondé d’images pornographiques. Dans ce morceau, le choix d’une musique, d’un accent et de jeux de mots « arabisant » donnent aussi à réfléchir sur le voile et la condition des femmes…

De là à dire qu’il y a une ambition politique dans les paroles de Richard Gotainer, je n’irai pas mais, peut-être à l’insu de son plein gré, au détour d’un refrain, son propos imagé, peut nous plonger dans un abîme de réflexions. Testez sur vous quelques chansons en écoutant bien les paroles vous verrez c’est garanti sur facture !

Je ne voudrais pas terminer sans mettre en exergue le titre « Quator en Détresse ». Un bijou. 4 musiciens sont en mal d’inspiration, abandonnés des muses, lorsqu’un producteur du showbiz les repère et les relance sur le devant de la scène pop avec un tube qui cartonne. La fin très disco en mode morceau à passer à la radio, avec des paroles nulles en franglais, vaut vraiment le détour.

Vous l’avez compris, je suis un fan de Gotainer. « L’Empereur du Flipper » parle à toutes les personnes de ma génération et j’aurai pu inspirer la pensée « Si en auto t’a pas la musica, ton auto n’est qu’un tacot » du titre « Ma Sono y la faut » car la première chose qui m’intéresse dans une voiture est justement la qualité de son auto-radio.

Richard Gotainer est le genre d’artiste dont l’oeuvre, sérieuse, ne se prend pas au sérieux. Il faut vraiment passer la barrière des jeux de mots et des grossièretés et s’absorber dans le phrasé original et unique de Richard Gotainer pour bien apprécier l’apport du roi Richard à la chanson française (le morceau « Saperlipopette » donne une clé de lecture du répertoire).

#1Lp1Track


Chaque semaine retrouvez ma playlist #1Lp1Track pourdécouvrir ou redécouvrir des groupes ou des artistes français et étrangers. Ce ne sont pas de classiques « Best of » mais une revue complète de la production artistique en sélectionnant pour chaque album (=1Lp), un titre (=1Track). Cela vous permet de revoir le parcours créatif et l’évolution musicale de ces différents artistes. Si vous voulez suivre les nouveaux artistes disponibles –> C’est ici !

2 commentaires

Répondre à Anonyme Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.