De la bonne femelle à l’alignement stratégique

Publié par

Un matin j’ai accueilli mon épouse au réveil en lui disant : « Chérie,  j’ai le plaisir de t’informer que tu es une bonne femelle ! ». C’est dans ces moments que vous pouvez juger de la solidité de votre lien matrimonial. Mais quelle mouche m’avait piqué ? Tout simplement la lecture d’un aparté dans la République de Platon (bon d’accord c’est un peu pédant), Platon donc mentionnait des modes d’organisation sociale en Afrique où le concept de cellule familiale construit sur une relation homme/femme reconnue n’existe pas. Du coup, la reproduction est laissée, si je puis dire, au grès du hasard des rencontres des uns avec les autres et la charge de l’éducation des enfants est répartie équitablement entre les hommes qui, dans ces temps reculés, avaient, seuls, la gestion des ressources. Et évidemment, les hommes avaient tendance à vouloir mettre sous leur aile protectrice les progénitures qui leur ressemblaient. C’est là que le concept de la bonne femelle intervient car il était aussi assumé que l’homme apportait la forme, l’esprit et la femme la matière, et qu’une bonne femelle était celle qui, dans cette bataille chromosomique, accouchait d’enfants reprenant au plus près les attributs génétiques du père.

Jusqu’ici ce concept que je trouvais à la fois baroque, amusant et décalé, est venu s’insinuer dans ma réflexion sur l’alignement stratégique dans les entreprises. En effet, quel est le rêve d’une direction si ce n’est voir la déclinaison sans couture de sa stratégie jusqu’à l’opérationnel mais cela ne se passe jamais sans transformation. Et à y regarder de plus près, un plan stratégique, présenté à des centaines voire des milliers de collaborateurs, n’est ni plus ni moins qu’un ensemble d’orientations, idées, etc… qui doit « se mêler » à l’ADN de l’entreprise. Cette dernière apporte la matière – les humains qui la composent, leurs organisations, leurs processus, les outils etc.. – qui doit se transformer pour donner corps aux orientations – c’est bien ce qu’on appelle l’alignement stratégique !! A l’instar de la bonne femelle, la bonne entreprise saura s’aligner ou bien la matière aura été plus forte que l’esprit (dans certains cas c’est peut-être mieux 🙂 ).

Ah oui au fait, j’ai oublié de préciser que mes 2 garçons me ressemblent beaucoup mais ça vous l’aviez compris…

© Ecrit par Jean Méance en mai 2016

PS : image d’un cheval car le concept de bonne femelle est prégnant dans l’élevage

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.